Le commencement

ENGLISH VERSION BELOW

Et ça commence comme ça… Jean-François Leroy monte pour la première fois sur scène de cette 27eme édition.

And so it begins… Jean François Leroy steps onto the stage for the first time of this 27th edition.

Jean François Leroy, vérifiant une dernière fois son texte entre deux projections // checking a text between two screenings.
Jean François Leroy, vérifiant une dernière fois son texte entre deux projections // checking a text between two screenings.

« 21h44, dans une minute, on lance. » Hier soir au premier rang du Campo Santo, l’effervescence était à son comble. Jean François Leroy et Sonia Chironi relisaient une dernière fois leurs fiches, ajustant d’un coup de stylo leurs textes de lancements ; les interprètes nichés dans leurs cabines, vérifiaient une énième fois les traductions, et Jean-Louis Fernandez, réalisateur des « chronos » pour Artslide, vérifiait les derniers réglages avec le reste des réalisateurs en poste sur la régie qui domine les gradins.

Hier soir, donc, nous avons lancé la première soirée de projection de cette 27eme édition de Visa pour l’Image. Et comme d’habitude, lorsque la désormais fameuse musique accompagnant la rétrospective de l’actualité de l’année passée, nos échines ont été parcouru d’un petit frisson – un peu comme vous, on l’espère. La soirée s’est déroulée sans encombres, la pluie et l’orage ayant eu la politesse et l’élégance d’attendre la fin du dernier sujet pour s’abattre sur la ville.

Il y a l’inauguration, le welcome drink… Mais pour nous, le festival n’a jamais vraiment commencé sans cette première soirée…

—ENGLISH—

« 9.44pm… In one minute, we’re going. » Last night, somewhere on the front row of the Campo Santo, the effervescence was at its height. Jean François Leroy and Sonia Chironi were making some last minute corrections, editing their texts cards with pencils ; in their cabins, the interpreters were verifying the translations and Jean-Louis Fernandez, director of the « chronos », was cheking the last details with the rest of the Artslide crew in the backstage.

Last night, we kicked off the 27th edition of Visa pour l’Image’ professional week with the first screenings show. And, as usual, the first notes of the famous music that goes with the retrospective of the events of the past year send shivers down our spines. And we hope that it was the same for you! The show went on as smoothly as it can be, especially since the rain and the storm wait the last screening was over to fell down over the city.

We have an opening, we also have a welcome drink. But for us, the festival is never quite opened until the first screening begins.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s