Les coups de coeur de Nicolas Jimenez

Chaque jour à partir du mardi de la semaine professionnelle, un directeur photo présent à Visa pour l’Image sélectionnera son coup de cœur de la soirée de projections de la veille. Aujourd’hui, Nicolas Jimenez, directeur de la photographie au journal Le Monde.

Dans le ventre d’Hara Kiri et le Chrono Charlie. « On va dire c’est très franco-français mais j’ai beaucoup aimé le sujet de Xavier Lambours et Arnaud Baumann. Ce n’est pas ma génération mais ce vidéolivre a été une belle surprise. Je n’avais aucune idée que ces deux photographes s’étaient embarqués dans une aventure aussi dingue. Et ça allait très bien avec le Chrono Charlie juste avant dans le sens où ça expliquait les origines de Charlie Hebdo. Revoir ces images – des attentats mais aussi de ces rassemblements de soutien plus ou moins spontanés -,c’était très intense. »

Samsung Galaxy. « Ce n’est pas seulement parce que je l’ai produit, mais redécouvrir le travail de Romain Champalaune sur Samsung m’a vraiment plu. On l’avait publié d’une manière totalement différente. Au début j’ai eu un peu peur que les réalisateurs n’aient retenu que le côté gentillet du sujet, mais le moment de rupture entre l’inventaire qui est fait des filiales et du ‘monde magique’ de Samsung et la réalité des ouvriers de cette compagnie a très bien fonctionné et mis en valeur le travail de Romain. »

Mention spéciale à Sarcellopolis. « Ce n’est pas une projection mais je peux vous assurer que la prochaine heure que j’ai de libre, je le passe sur ce webdocumentaire ! »

—ENGLISH—

NOTA BENE : The author of this blog –  a native French speaker – would like to apologise to our English readers for the clumsiness of his prose.

Each day of the professional week, starting Tuesday, one picture editor here at Visa will tell us his favorite screenings from the night before.

Hara-Kiri. « People will say I’m too franco-french, but I really liked the screening of Xavier Lambours and Arnaud Baumann. Unlike some people, I did not grew up with that magazine so it taught me a lot of things. And I had no idea they had embarked in such an adventure ! And the fact that this was just after the Charlie Hebdo Chrono really put things into perspective. I mean it explained the origins of Charlie Hebdo. Watching those picture again, of the attacks but also of the gatherings all around the world was really intense for me. »

Samsung Galaxy. « Here, people will say that it’s because I produced it : but it’s not because of that. I really liked the way Artslide showed Romain Champalaune’s work on Samsung. We published it in a very different way. At a time during the screening, I was afraid that the editing just kept the ‘nice side’ of Samsung. But the way they separate the enunciation of all the subsidiaries of Samsung – the « this-is-a-perfect-world » side – and the reality of the workers really worked out to emphasise Romain’s story. »

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s