Dans les coulisses d’une projection

Photo : La silhouette de Laurent Langlois avant la projection / Laurent Langlois silhouette, before the screening begins.

/// ENGLISH VERSION BELOW ///

Au premier plan, Thomas Bart, réalisateur d'Artslide // Thomas Bart, from the Artslide crew.
Au premier plan, Thomas Bart, réalisateur d’Artslide // Thomas Bart, from the Artslide crew.

L’année dernière, nous vous avions expliqué pourquoi les projections d’Artslide ne pouvaient pas être transférées sur Youtube, ou une autre plateforme d’hébergement, pour pouvoir en profiter autant que nous le souhaiterions. Outre les problèmes évidents de droits (de musique et d’image), nous évoquions la structure de nos projections : ce que vous voyez sur l’écran provient non pas d’un, mais de 5 rétroprojecteurs tournés à la verticale – en vérité, il y en a même un 6eme, utilisé pour retransmettre le direct plateau lors de la remise des prix. Et là, comme l’auteur de ce blog – qui est nul en maths – vous vous dites qu’un projecteur projette donc 1/5e de l’écran. Alors qu’en vérité, chaque image projetée déborde légèrement plus sur sa voisine. Chaque projecteur doit donc être calé au pixel près. Un travail d’une précision incroyablement minutieuse, de surcroit sur une structure en échafaudage bringuebalante. Donc à 21h35, plus personne ne monte ou ne descend. Quand les « chronos » se lancent, Richard d’Artslide s’empare de jumelles pour scruter les quatre superpositions des images et réajuster les réglages. A l’aveugle, pour que le menu du projecteur ne s’affiche pas à l’écran (voir la photo plus bas). Assis sur leur tabouret devant leurs consoles de commandes, emmitouflés sous leurs pulls (il fait froid là-haut, croyez nous), casques de pilotes vissés sur la tête pour communiquer entre eux et avec le premier rang où sont assis Jean François Leroy, Sonia Chironi et Jean-Louis Fernandez, l’équipe d’Artslide orchestre avec brio, et sans un bruit la soirée de projections.

Alors si vous les voyez, n’oubliez pas de remercier chaleureusement Artslide et tous ceux collaborant de près ou de loin à ces soirées de projections. Sans eux, on passerait (toute) la soirée à La Poste.

Sur l'image du haut, les traits de couleurs montrent les superpositions des cinq projecteurs / The colored lines show the superpositions of the images.
Sur l’image du haut, les traits de couleurs montrent les superpositions des cinq projecteurs / The colored lines show the superpositions of the images.

FullSizeRender-1FullSizeRender-7

FullSizeRender-8
La « conduite » d’une soirée // The screening show program.

—ENGLISH—

Thomas Bart
Thomas Bart

Last year, we told you why Artslide’s screenings can’t be seen twice somewhere on Youtube or another website. Besides obvious copyrights issue, we explained that what you see on the screen comes not from 1 projector but from 5 – well, precisely, six, since one is used to show the live feed of what’s happening on the set. Like the author of this blog (who’s really bad with maths), you’d guess that one projector screens 1/5 of the image. But that would be too easy : each projector is screening an image a little bit bigger that overlaps on the next one. So each projector must be adjusted really toroughly. A precision job that require standy hands, especially since all of that stuff is perched on a brickety scaffholding. So at 9.35, nobody goes up or down by the stairs and when the « chronos » start, Richard scans the four image-overlaps with a pair of binoculars to readjust the images – in blind mode, so that you don’t see the projector menu on the Campo Santo Screen. Wrapped in their pullovers (it’s freakin cold up here!), they sit behind their consoles with headphones and micro on their head to communicate between them and with Jean François Leroy, Sonia Chironi and Jean-Louis Fernandez sitting front row. Silently, they orchestrate the screening show for you.

So if you meet with any of them, don’t forget to thank them – a lot. Without them, we’ll be spending (all of) our night to La Poste.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s