To the photographers attending portfolio reviews

Portfolio reviews are starting today, Tuesday, at the Palais des Congrès. More than 30 picture editors from around the world will be reviewing hundreds of stories. If you have signed for an appointment with one or many of them, better be well prepared. We asked two of them to tell us what are the worst thing you could do on a portfolio review. They gave us advice. Some of them were basics. Some of them were… unexpected.

Let’s begin with basic hygiene. Being fresh and clean goes without saying: we’re talking about gear hygiene. For Olivier Laurent, having to put on earplugs wore by 15 people before him is a no-go. So better bring a simple helmet. Still according to the TIME Lightbox Editor, photographers should focus on presenting two stories maximum. Avoid throwing 5-6 snaps of 10 different projects hoping that one of them will pass: portfolio review is no flea market.

Two stories maximum – but always have a third one in your back pocket, just in case, says James Estrin (New York Times Lens Blog). And don’t forget to do your research and adapt your layout according to who you are meeting with.

Oh. And by the way – and we’re telling you because it actually happened yesterday to Olivier Laurent. When you come to a portfolio photo review. Don’t forget to bring… you know… photos.

 

— Français —

Les lectures de portfolios débutent aujourd’hui, mardi, au Palais des Congrès. Plus de 30 directeurs photos venus du monde entier vont passer en revue plusieurs centaines de reportages. Si vous avez pris rendez-vous avec l’un d’eux, ou plusieurs, mieux vaut être prêt. Nous avons demandé à deux d’entre eux de nous dire les choses à ne pas faire lors d’une lecture de portfolio. Certaines coulaient sous le bon sens, d’autres… un peu moins.

A commencer par l’hygiène. On ne vous parle pas d’arriver propre et bien habillé, mais plutôt d’hygiène de votre équipement. Pour Olivier Laurent (Time Lightbox), devoir mettre des oreillettes utilisées par 15 personnes avant lui pour écouter un fichier multimédia est rédhibitoire. Préférez donc un simple casque. Toujours selon le directeur photo de Time Lightbox, les photographes devraient se concentrer sur deux histoires maximum, et éviter de montrer 5-6 photos de 10 sujets différents : une lecture de portfolio n’est pas une brocante.

Deux reportages maximum – mais pour James Estrin (New York Times Lensblog), vous devriez toujours en avoir un troisième au cas où les deux premiers n’enthousiasment vraiment pas votre interlocuteur. Et bien sûr, n’oubliez pas de vous renseigner sur le support pour lequel travaille le directeur photo.

Ah et au fait. Olivier Laurent aimerait vous rappeler que quand on se rend à une lecture de portfolio de photos, il vaut mieux ne pas oublier de les apporter, vos photos.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s